Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une Histoire pour tous - Histoire de l'Antiquité à nos jours

L'empereur Trajan

26 Mars 2012 , Rédigé par Sebastien Thiriet Publié dans #Histoire de l'Antiquité

     07.jpg

 

 

 

Trajan, Marcus Ulpius Traianus est né à Italica en Bétique (Actuelle Espagne), fut empereur romain de la dynastie des Antonins. Son règne intervient à la suite de celui de l'empereur Nerva proclamé par le Sénat, et marque la fin de la Dynastie des Flaviens, à la suite de l'assassinat de l'empereur Domitien.

  C'est le premier empereur issu d'une province romaine. En effet jusqu'alors seul des citoyens romains issus de la péninsule italique avaient pu accéder au titre de Princeps. Il consacre l'apogée de l'empire en repoussant ses frontières à leur paroxisme, et ainsi administre un territoire allant de l'Espagne à la Mésopotamie, de la Bretagne (Actuelle Grande-Bretagne), à l'Egypte. Réputé indulgent il n'en reste pas moins un militaire de carrière. Débutant son cursus honorum au titre de Tribun militaire en Syrie, il administre cette province durant dix années, avant d'accéder au titre de Questeur aux environs de 78 apr. J.-C. puis devient rapidement préteur après son accès au Sénat. Il se démarque de ses prédécesseurs par son sens du devoir, et l'aboutissement de son administration. Il réorganise les provinces et fait preuve d'indulgence face à ses opposants, de ténacité face à ses ennemis, de reconnaissance auprès de ses amis.

  Sa carrière militaire s'appuie essentiellement sur sa prise de commandement de la VIIe légion, poste auquel il est nommé vers 86 apr. J.-C. afin de mater la révolte d'Antonius Saturninus en Germanie supérieure. Reconnu pour sa loyauté envers Domitien, il est nommé par ce dernier consul en 91 apr. J.-C.  Peu de temps après il obtint le titre de Caesar que lui adjugea Nerva, dans un contexte troublé, où le Sénat redoutait la guerre civile, faisant suite à un engrenage d'événement qui suivire l'assassinat de Domitien. Ce risque de rébellion des troupes loyales au défunt empereur poussa Nerva, afin de s'assurer la maîtrise des légion et de maintenir l'empire dans une certaine cohésion, à élever Trajan au titre de successeur de l'empire. Il conforte ainsi la position dominante du pouvoir d'imperium sur le Sénat et rétablit la situation politique en s'assurant le soutien des légions ayant reconnues la légitimité du nouveau Caesar.

 

Définitivement installé à la tête de l'empire, Trajan redouble d'ardeur afin de centraliser les pouvoirs législatifs et administratifs à Rome. Il s'entoure de conseillers et de personnes capables, tel que Pline le Jeune. Il nommera ce dernier, en tant que gouverneur de la province de Bythinie, réputée défaillante, conséquence d'administrateur corrompue successifs. Il prend également le parti de l'offensive sur plusieurs partis des Limes romains, et dirige en personne les Campagnes daciques, nabatéennes et parthiques.

 

Il meurt en 117 en Syrie, peu après la campagne parthique qui se termine précipitemment et où il fut obligé de reconsidérer ses récentes conquêtes, et concéder certains territoires afin de maintenir les royaumes etprovinces à l'ouest de l'Euphrate dans le giron romain.

 

Décrit comme indulgent, désintéressé et juste par ses contemporains, il incarne l'Âge d'or de l'empire Romain et de sa suprématie culturelle.

 

 

© Droits d'Auteur: Sébastien Thiriet

Merci de préserver les droits liés à ce document et de n'effectuer une copie, ou une citation de l'article qu'avec l'approbation de son auteur.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article