Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une Histoire pour tous - Histoire de l'Antiquité à nos jours

Les peuples italiques : l'unification romaine

3 Mars 2016 , Rédigé par Sebastien Thiriet Publié dans #Antiquité

Etruscan
Etruscan

"Rome ne s'est pas faite en un jour"

Des paroles d'éternité qui s'applique à de nombreux sujets, probablement que l'on pourrait en dire autant de l'Italie. Avant d'être romaine, avant de porter en son sein les germes d'une cité Etat qui fera de l'Europe son jardin, l'Italie fût la terre d'une mosaïque de peuple, dont l'image que l'on s'en fait de nos jours, fût construite par les assauts redoublés et conscient des auteurs latins antiques.

Car oui, ces hommes intellectuels avaient la pleine conscience qu'il était nécessaire de forger une destinée commune à des communautés qui étaient loin de s'estimer comme une nation. Et même si le système romain a conservé une identité distincte, l'effort de représenter l'Italie comme une entité territoriale bien à part, existe dès lors que Rome pose un pied en dehors de ce qu'elle considère comme ses frontières naturelles.

Et dès lors, de quelles frontières parlons nous, de quelles limites de ce territoire ?

Avant d'en aborder le peuplement il nous apparaît opportun, sinon méthodologiquement juste d'en figer le cadre...on ne saurait remplir une toile sans en avoir fixer les proportions au préalable.

L'Italie au Ve siècle et son peuplement

Les Italiques sont les peuples qui sont rassemblés sur cette péninsule et font références à des groupements qui selon toutes vraisemblances proviendraient d'une migration des peuples dits "indo-européens" et se sont installés dans ces régions au IIe millénaire av. J.-C. Bien que le constat reste flou il s'agit probablement d'une vague d'immigration et de déplacement des populations qui indique un glissement vers l'Ouest de peuplades jusqu'alors situés sur les bandes côtières de l'Adriatique ou bien des rives de la Mer Egée, voire en remontant des bandes de la Mer Noire.

Les peuples qui s'installent vont très vite différer dans leur culture, principalement du fait des influences et installations étrangères, les autochtones n'ayant pas les moyens militaires et technologiques d'affirmer une présence capable de limiter les ambitions coloniales, plusieurs foyers culturels bien distincts vont faire leur apparition et figer le cadre évolutif d'une géopolitique découpant la péninsule en plusieurs entités différents du point de vue de la langue, de la religion, démographique etc.

Alors que de façon générale on reconnaît quelques peuples plus connus que d'autres, la palette de ces derniers se divise également en groupement précis à l'intérieur de branche familiale plus attendu, autant dire que la palette est élargie et que l'ensemble désigné de ces peuples ne permet pas toujours de les faire correspondre à des limites territoriales très bien établies

Il nous est toutefois possible d'en dresser une liste non exhaustive afin de renseigner sur un ensemble plus précis que la simple différenciation aux romains, qui n'en est qu'un parmi tant d'autres à cette époque :

Aurunces Sud du Latium Langues sabelliques indo-européenne Ausones Sud de l'Italie Langues sabelliques probablement apparenté aux Aurunces Bruttiens Bruttium Osque, grec probablement apparentés aux Lucaniens Campaniens Campanie Osque indo-européenne Capénates Étrurie méridionale Sabin liés aux Falisques, Sabins et Latins Élymes Sicile Italiotes ?, Anatoliens ?, Grecs ? Èques Latium Èque probablement indo-européenne Étrusques Étrurie Étrusque non indo-européen (possiblement apparenté au phénicien) non indo-européens.
Origine incertaine, peut-être autochtones ou bien Anatoliens. Euganéens Adige peut-être apparentés aux Ligures Falisques Falisque Sabins Frentans Molise Herniques Latium Latin indo-européenne Histres Istrie Insubres Insubria Celtes Iapyges Bruttium Messapien Illyriens Latins Latium Latin indo-européenne, peut-être apparenté au dalmate Lépontiens Rhétie Lépontique Celtes, voire Germains Ligures Ligurie Ligure indo-européenne Lucaniens Lucanie Osque indo-européenne Marrucins Abruzzes Marses Abruzzes Messapes Messapie Messapien Grecs ou Illyriens Œnotriens Bruttium et Sicile indo-européenne Ombriens Ombrie Ombrien indo-européenne Osques Italie méridionale et centrale Osque indo-européenne Paeligni Pélignien Picéniens Picenium Sud-picène (une langue sabellique)
et nord-picène (probablement non indo-européen) Sabins Sabine Sabin indo-européenne Samnites Samnium Osque indo-européenne Sicanes Sicile Sicéliotes Sicile grec Grecs Sicules (Sicile) Sicile indo-européenne Sidicins Nord-Campanie Osque indo-européenne Tauriniens Celtes, Ligures Vénètes Vénétie Vénète indo-européenne Vestins Vestinien Sabins Volsques Volsque Sabins

L'unification romaine progressive

Alors que la ville est fondée en 753,...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article